Claude Tauleigne | Hypnotiseur à Saint-Paul-Trois-Châteaux, Drôme et Vaucluse

06 83 42 60 57

Qu'est-ce que le « mal‑être » ?

Depuis 2015, je me suis spécialisé dans l’accompagnement de ce qu’on appelle le « mal‑être »... et surtout dans les moyens vous permettant d'en sortir : vous (re-)mettre en mouvement vers votre épanouissement personnel.

À l'origine du mal‑être : un stress...

Hypnose pour se débarrasser de son mal-être

Le stress naît lorsque nous ne sommes plus adapté à notre environnement (intérieur ou extérieur). Maladie, difficultés remontant à l’enfance, environnement familial ou professionnel, conflits, traumatismes... sont de puissances générateurs de stress et, bien souvent, c’est un cocktail de plusieurs raisons (dont certaines ne sont pas forcément clairement identifiées) qui va être à l'origine de ce stress. Nous ressentons cet inadéquation à notre environnement en fonction de nos valeurs, nos croyances, notre éducation, nos habitudes, etc.

Maladie

Maladie...

Difficultés relationnelles

Difficultés relationnelles...

Traumatismes

Traumatismes...

Difficultés financières

Difficultés financières...

Environnement social

Environnement social

Environnement professionnel

Environnement professionnel

La principale caractéristiques de ces causes est que, bien souvent, on ne peut pas - ou très peu - agir dessus. Elles sont là, présentes dans notre esprit, et le restent puisqu'on ne peut rien y changer. Notre cerceau va alors naturellement déclencher une production d'hormones qui vont mobiliser principalement notre corps pour réagir à ce stress... et tenter de le faire cesser.
Toute réflexion consciente est alors largement mise de côté : c'est le cerveau reptilien (la partie la plus archaïque de notre cerveau, celle qu'on partage avec les chats et les lézards - entre autres !) qui prend le contrôle.

Comme dans tout le règne animal, nous avons alors trois réactions possibles : la fuite, la lutte ou l'inhibition (l'acceptation). Aucune réaction n'est meilleure qu'une autre... d'autant qu'on ne la maîtrise absolument pas (le cerveau rationnel est largement déconnecté !)
On peut très facilement identifier le type de réaction que notre cerveau archaïque va mettre en place pour tenter de faire cesser ce stress (même si cette connaissance n'améliore en rien la réaction !) :

Fuite

On ressent de l'anxiété, de la peur

Lutte

On ressent de la colère, voire de la haine

Inhibition

On ressent un manque d'énergie

Quand aucune de ces réactions ne fonctionne (c'est-à-dire annule ou du moins réduit suffisemment le stress), c'est au tour de l'esprit de s'interroger sur ce que l'on ressent... et le mal‑être s'installe !

Le mal‑être s'installe...

Outre l'anxiété, la nervosité ou le pessimisme, on connaît bien les symptômes de ce mal‑être (liste malheureusement non exhaustive !). On parle d'ailleurs parfois de "syndrome" quand plusieurs symptômes se cumulent pour désigner une pathologie qui s'installe...

Somatisation

Somatisation : douleurs, migraines, problèmes digestifs ou cutanés...

Somatisation

Ruminations : idées noires, inquiétude permanente, pessimisme...

Difficultés liées au sommeil

Sommeil insuffisant. Endormissement difficile, réveils multiples...

Difficultés liées au sommeil

Difficultés relationnelles. Isolement, timidité, problèmes sexuels...

Addictions

Addictions : tabac, alcool, jeux, sexe, internet...

Compulsions

Compulsions : alimentaires (prise ou perte de poids), TOC...

Beaucoup de ces conséquences correspondent toutefois à une forme de "solution", pour le corps ou l'esprit, afin de se libérer de ces angoisses (par exemple : "Je mange pour m'apaiser !"). C'est donc une réaction parfaitement normale... mais qui peut générer de la culpabilité, une mauvaise image et une faible estime de soi ainsi qu'une perte de confiance en soi, etc... Ce qui ne manquera pas d'amplifier le mal‑être. La boucle est bouclée et le cercle vicieux s'installe ! Il est heureusement possible de faire tourner ce cercle dans un sens vertueux...

Sortir du mal‑être avec l'hypnose

La manière dont, en hypnose, vous pouvez « lâcher la corde qui vous relie au mal‑être » et vous remettre en mouvement vers ce qui vous fait plaisir, vous correspond, vous fait envie, vous fait vibrer même... me passionne et c’est pour cela que je me suis spécialisé dans ce domaine !

Sortir du mal-être

Puisque nous n'avons que très peu prise sur l'environnement (d'où, parfois, cette sensation d'inpuissance), il faut « faire avec ». J’emploie souvent ce mot (qui a été à le sujet de mon mémoire en fac de psycho). C'est une proposition autre que la réaction instictive : on ne fait ni « contre » (lutte), ni « sans » (fuite), ni « plus » (inhibition) : on fait « avec ».

Le but est donc de trouver une quatrième voie, celle du de l’adaptation, de l’ajustement à votre environnement (physique, psychologique ou même social). Les américains parlent de « coping » comme étant la mise en ouvre de stratégies (aussi bien dans l’action physique que dans l’intrapsychique) visant à accepter, s’adapter, maîtriser, tolérer ou réduire les exigences environnementales et les conflits qui pourraient apparaître entre elles. Il s’agit donc bien de se transformer et d’accéder, enfin, au bien-être sans se résigner. De faire avec !

Faire avec ne signifie donc absolument pas se résigner, subir ces contraintes... mais de continuer à faire... à agir... avec cet environnement ! Etre dans le mouvement, donc être (et surtout… bien être)… C’est ce que nous enseigne par exemple le philosophe Louis Lavelle qui affirme que « l'acte n'est point une opération qui s'ajoute à l'être, mais son essence même ».
Quitter le mal‑être, c'est donc se (re-)mettre en mouvement dans un environnement (extérieur ou intérieur) qu’on ne maîtrise pas. Changer sa perception, ses réactions, voire ses comportements pour reprendre la maîtrise de sa vie ! L'hypnose peut vous aider à trouver cette position à la fois souple et active.