Canopée Hypnose accepte La Roue

Canopée Hypnose accepte la Monnaie Locale Complémentaire Citoyenne de Provence (La Roue - anagramme d'Euro...) afin de favoriser une économie locale à la gestion décentralisée, citoyenne, éthique et écologique.


La Roue ?

La Roue est une monnaie locale qui ne peut être utilisée que sur le territoire provençal (Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes et Drôme Provençale). Elle empêche toute spéculation, ne s'évapore pas sur les marchés finaciers, n'est pas dépendante de l'économie mondiale et participe à 100% au développement local. En achetant tous les jours avec des Roues :

  • Mon argent est utile localement, sans spéculation financière,
  • Je renforce les circuits courts, donc écologiques,
  • Je retisse du lien social.

Comment ça marche ?

  • J'adhère à l'association SEVE 84,
  • J'échange des Euros contre des Roues dans un bureau de change (1 Roue = 1 Euro),
  • Je dépense mes Roues chez des professionnels du réseau,
  • Ces professionnels paient leurs fournisseurs locaux avec des Roues,
  • Mes euros sont placés à La NEF et financent des projets éthiques et locaux.
La Roue

Les tarifs des séances sont identiques en Roue et en Euro.

Une monnaie sûre

La Roue, comme toutes les MLC (Monnaie Locale Complémentaire), est régie par un cadre légal strict et possède de solides garanties.

Une gestion associative

Une gestion associative

L’association SEVE 84 (Système d’Échanges pour Vitaliser l’Économie) gère La Roue. Son fonctionnement est financé par les adhésions.

Un paiement sécurisé

Un paiement sécurisé

Les billets sont sécurisés (papier, filigrane, inserts métalliques...) et les euros échangés garantis par La NEF (coopérative financière).

Pas de commission

Pas de commission

Contrairement aux cartes bancaires, la Roue ne prend aucune commission lors des transactions. Il faut juste verser une adhésion annuelle (obligation légale).

Un règlement légal

Un règlement légal

Une monnaie locale émise par un collectif citoyen est légale lorsqu’elle circule auprès d’un nombre d’usagers limités (loi ESS de juillet 2014).