La curiosité est un vilain défaut


Oui... la curiosité est un vilain défaut... que j'entretiens !

Certains patients peuvent en effet me trouver un peu trop curieux. Pas dans le sens d'étrange (encore que...) mais dans le fait que je pose (parfois) beaucoup de questions.
Et pourtant, « curiosité » vient du mot latin "cura" qui signifie « prendre soin ». Toutes les questions que je vous pose ne reflètent donc pas une curiosité malsaine... mais font donc simplement partie de la thérapie !
Bien entendu, vous restez toutefois libre d'y répondre... ou pas.
J'ai d'ailleurs défini un code de déontologie pour garantir la qualité de votre thérapie.

Le stress