Qu'est-ce que l'hypnose ?

L'hypnose est un phénomène naturel qui survient plusieurs fois par jour pour chacun d'entre-nous :
c'est un état d'hyper-concentration ou de rêverie passagère.


L'état hypnotique permet d'accéder à la partie inconsciente de votre esprit, partie qui veille sur votre survie et possède toutes les ressources pour parvenir à atteindre vos objectifs. Cet insconscient vous veut du bien !

Déjà utilisée en Égypte, 3.000 ans avant JC, elle a longtemps été employée comme technique d'anesthésie en chirurgie. Tombée dans l'oubli après l'invention du chloroforme, le psychiatre américain Milton Erickson l'a popularisée au milieu du XXe siècle en démontrant sa puissance thérapeutique.

Cette pratique a, depuis, fortement évolué : il s'agit désormais de favoriser votre auto-transformation, en vous installant comme acteur d'un changement de point de vue sur vos maux. Ma pratique de l'hypnose dérive donc de celle d'Erickson... mais également de celles partiquées par le psychanlyste français François Roustang ou le psychothérapeute italien Giorgio Nardone. J'utilise donc également la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), le dialogue stratégique... dans un constructivisme "radical" (au sens originel de « retour aux racines »).

Canopée Hypnose : L'hynose ericksonienne

Une séance d'hypnose ne remplace, en aucun cas, un suivi médical. Il est donc impératif que vous poursuiviez vos éventuels traitements en parralèle de vos séances d'hypnose.

L'état hypnotique est naturel

  • Il correspond à la phase d'endormissement : vous êtes encore éveillé mais, en même temps, en partie endormi.
  • C'est une expérience dont la perception est personnelle, différente à chaque session.
  • C'est un état de relaxation et, en même temps, d'hyper-conscience.

Il facilite votre changement

  • L'hypnose vous permet de vous "remettre en mouvement".
  • Vous êtes à l'origine de votre propre changement.
  • C'est vous qui définissez, avec mon aide, vos objectifs lors de chaque rencontre.
  • Les solutions sont en vous !

L’Hypnose ericksonienne est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Déroulement d'une séance

Le processus qui va vous permettre d'atteindre votre objectif ne se limite pas à la séance elle-même. Il comporte plusieurs étapes, toutes aussi indispensables.


Prise de rendez-vous

Prise de
rendez-vous

Ce premier contact permet de cerner votre problème, définir vos objectifs... et s'accorder sur la date de la séance !

Discussion anamnèse

Discussion
préalable

Juste avant toute séance, il est important de repréciser vos attentes et de répondre à toutes vos questions.

Induction relaxante

L'induction
relaxante

Cette première phase vise à vous amener progressivement dans l'état d'hypnose nécessaire

Plateau thérapeutique

Le plateau
thérapeutique

Une fois en "transe", je suggère à votre inconscient de trouver la solution adaptée à votre désir de changement

Retour sur Terre

La
"remontée"

C'est le pendant de l'induction : vous revenez progressivement, au rythme qui vous convient, au niveau conscient.

Débriefing

Débriefing
final

Cette partie est très brève... car c'est maintenant à votre insconscient de travailler, sans l'orienter !

Questions fréquentes...

L'hypnose en général

Non ! Vous ne perdez pas conscience en état d'hypnose ! La preuve : pendant toute la durée de la séance, vous entendez ma voix. L'état hypnotique (parfois appelé « transe hypnotique ») est plutôt un état d'hyperconscience : vous avez accès à des informations inaccessibles dans l'état conscient. C'est comme si une partie de vous-même était présente tandis qu'une autre vagabondait dans ses rêves.
Personne ne peut rester « figé » en état d'hypnose ! C'est un état instable : même si je disparaissais pendant la séance, votre cerveau opterait naturellement pour votre réveil complet... ou le sommeil (suivi d'un réveil naturel quand vous serez reposé). Si certaines personnes étaient restées figées en hypnose... je pense que les médias en auraient fait leurs gros titres !
Non ! En fait... oui, si on s'en tient à l'étymologie du mot ! Manipuler vient du terme latin manipulare qui signifie « conduire par la main ». En hypnose ericksonienne thérapeutique, je vous conduis effectivement (par la parole !)... mais vers la destination que vous avez vous-même choisie. Les spectacles d'hypnose ont ancré l'idée que l'hypnotiseur pouvait faire ce qu'il voulait des personnes en état de transe. Il n'en est rien : il est impossible de faire faire à quelqu'un ce qui est contraire à ses valeurs ! De plus, le but est de vous aider à trouver en vous les ressources qui vont vous permettre de vous mettre sur la voie du changement... pas de vous faire faire la poule !
Il n'y a aucune caractéristique mentale ou prédisposition particulière pour être hypnotisé ! Tout le monde l'est... mais chacun vit l'expérience à sa manière. Les raisons qui peuvent conduire à une absence de transe sont rares si vous vous laissez guider par mes instructions orales : si vous ne le voulez pas (dans ce cas ne venez pas !) ou si vous avez peur (ces réponses aux questions les plus fréquentes ainsi que l'entretien préalable sont là pour évacuer cette peur légitime !)
Bien entendu, vous pouvez réajuster une position inconfortable, vous gratter si ça vous démange, vous moucher si besoin, etc. Vous pouvez même me demander d'interrompre la séance pour aller aux toilettes... nous reprendrons ensuite ! L'hypnose ericksonienne est très permissive : vous êtes libre d'exprimer vos émotions, de partager ce que vous souhaitez. Vous pouvez même m'interrompre si ce que je vous dis ne concorde pas à l'expérience que vous vivez !

Hypnose Ericksonienne

L'hypnose ericksonienne thérapeutique, telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui, découle des travaux du psychologue américain Milton Erickson (1902-1980), qui était convaincu que l'inconscient est une source d'énergie et de ressources (contrairement à la théorie psychanalytique qui le considère comme un perturbateur de la vie consciente) pour l'être humain. L'hypnose ericksonienne est simplement une technique qui permet d'accéder à cet inconscient : la thérapie consiste alors à lui suggèrer de prendre les bonnes décisions. Le rôle de l'hypnopraticien n'est donc pas de vous guérir mais de repérer vos points forts, vos ressources et de vous permettre d'y accéder ou de les amplifier.
L'hypnose est une thérapie brève : les changements doivent s'opérer de manière durable en quelques séances, sur une durée de quelques semaines à quelques mois. Cela fait partie des principes de base de l'hypnose ericksonienne... que je respecte à la lettre. Les transformations que vous désirez opérer sur vous-même doivent survenir en 5 séances maximum, pour une problématique donnée. Au-delà, je considère que l'hypnose n'est pas le chemin adapté à cette problématique... ou que je ne suis pas le praticien en hypnose qu'il vous faut !
Oui. Tout d'abord l'hypnose est proscrite aux personnes souffrant de graves problème psychologiques ou psychiatriques. Je ne fais aucune exception à cette règle. De plus, une séance d'hypnose ericksonienne est une relation très personnelle... et il peut arriver que je ne « sente » pas pouvoir trouver le chemin qui pourrait vous aider. Même si je me forme en permanence à de nouvelles techniques d'hypnose et si je connais donc les solutions adaptées à chaque situation, je fais également confiance à mon inconscient... et peut donc, sans justification, refuser une séance !